le_moine_devant_la_merRegulus









Caspar David Friedrich, Le moine devant la mer  William Turner, Regulus

Toujours fascinée par ces deux artistes... Turner et son jeu de couleurs inégalables, né près de cent ans avant les premiers impressionistes (1775) ; Friedrich , le romantique allemand de la même génération (1774), avec ses paysages austères  et sa poésie omniprésente. Pourquoi associer ces deux -là ? L'anglais et l'allemand ? Le jour et la nuit ? Réducteur bien sûr. Juste l'émotion sucitée par chacun d'eux.